Rapatriement des défunts : ces Kabyles qui cotisent pour leur ultime voyage

Les rapatriements de défunts sont plus fréquents que les inhumations en France pour les personnes originaires du Maghreb. Pour payer ce dernier aller simple, les Kabyles s'appuient sur des associations de village, une exception culturelle qui remonte au début de leur émigration en France.
A propos de ce projet
Publié le 11 Avril 2016
Auteur
Making Of
Cet article a été réalisé pour le site pampamag.com, le projet de sortie de la 69e promotion, qui explorait les zones de l’actualité trop rarement traitées. Ici il s’agissait de la rubrique "Plus belle la mort", car "il n'est jamais trop tôt pour préparer son dernier souffle".

Tous les projets